LEÇON DE CINÉMA 2016

jeu 1er déc 2016 | 21h | TAP auditorium

La leçon de cinéma du Poitiers Film Festival est devenue un temps fort incontournable de la manifestation. Le grand public répond présent chaque année à cette soirée spéciale où un(e) réalisateur(trice) vient partager son expérience, son savoir-faire et ses inspirations, une occasion rare d’en savoir un peu plus sur un artiste reconnu.

20150409161941_florence_miailhe
contedequartier

Florence Miailhe

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Florence Miailhe a débuté sa carrière professionnelle comme maquettiste pour la presse magazine. Très rapidement, en 1983, elle expose des dessins, gravures puis se tourne vers l’enseignement section animation (Gobelins, ENSAD…). Elle réalise son premier court métrage en 1991, Hammam.
Depuis 25 ans, Florence Miailhe a imposé son style très singulier qu’elle a appelé « le film peint » : sa riche filmographie s’est construite à partir d’images peintes ou dessinées à l’aide de pastels, de charbon de bois ou de sable, animés directement sous la caméra.
Prouesse technique mais aussi subtilité de la narration et sensualité des mouvements, ses courts métrages sont toujours remarqués dans les festivals et souvent primés (Césars, Cannes, Clermont-Ferrand, …). Cette cinéaste rare a grandement contribué à l’émergence de l’érotisme féminin dans l’animation en célébrant dans nombre de ses films le corps des femmes.

À l’occasion de cette Leçon de cinéma, accompagnée de Xavier Kawa-Topor, spécialiste du cinéma d’animation, Florence Miailhe vous présentera son savoir-faire et son univers poétique avec une création inédite en direct.

Retour sur la création réalisée en direct par Florence Miailhe durant la Leçon de cinéma. Plus d’une heure de travail sous les yeux ébahis des spectateurs pour réaliser ces quelques secondes de film :

Courts de Florence Miailhe

sam 26 nov | 19h | TAP théâtre
jeu 1er déc | 18h | TAP Castille

p-41-01-hammam

Hammam
1991 | 9 min.
Grand Prix du court métrage Amiens 1991

Deux jeunes filles se rendant pour la première fois au hammam vont nous guider et nous perdre dans un dédale de bains de vapeur, de douches, de bassins et de fontaines.

p-41-02-scheherazade

Schéhérazade
1995 | 17 min.
Prix du public au Festival International de films de femmes de Créteil 1996

Ayant découvert, grâce à son frère, l’infidélité de son épouse, le sultan Schahriar sombre dans la démence. D’après la légende inaugurale des Mille et une nuits.

p-41-03-au-premier-dimanche-daout

Au premier dimanche d’août
2000 | 12 min.
César du meilleur court métrage 2002, Meilleur film d’animation Clermont-Ferrand 2001

Le soir de son bal d’été, tout le village est au rendez-vous. De la tombée du jour à l’aube, la musique déploie ses rocks et ses tangos, ses slows et ses valses. La nuit révèle les couples de danseurs jeunes ou vieux, les amours naissantes, les timides, les buveurs, les bagarreurs, les enfants qui rient et courent partout.

p-41-04-les-oiseaux-blancs

Les Oiseaux blancs, les oiseaux noirs
2002 | 4 min.
Mention du jury jeune Clermont-Ferrand, 2003.

Une parabole sur le bien et le mal inspirée par un conte africain. Les oiseaux blancs symbolisent les bonnes pensées et les bonnes paroles, alors que les oiseaux noirs représentent les mauvaises pensées et les mauvaises paroles. L’homme qui envoie des oiseaux blancs aux autres recevra des bonnes pensées en retour, au contraire des oiseaux noirs qui attirent le mauvais.

p-41-05-conte-de-quartier02

Conte de quartier
2006 | 15 min.
Mention spéciale du jury Cannes 2006

Sept personnages vivent une journée mouvementée dans un quartier en rénovation situé au bord du fleuve. Ici, on se croise sans se voir, une poupée passe de mains en mains. Les rencontres viennent plus tard, à l’occasion d’un accident au cours duquel le monde se retrouve dans une farandole où chacun poursuit son but particulier. Tous ces buts sont différents, mais les chemin convergent et finalement s’emmêlent.

p-41-06-metamorphoses

Métamorphoses
2013 | 6 épisodes | 23 min

Acis, l’amant de la néréïde Galatée, a été tué par le cyclope fou de jalousie. Mais Galatée transforme le sang de son malheureux amant en fleuve. Au fil du fleuve Acis, dans les lieux qu’il traverse, de sa source à la mer, différentes créatures se rencontrent, monstres, divinités ou simples mortels. Ses eaux vont refléter leurs passions, leurs conflits et seront le témoin de leurs métamorphoses.

 

 

LES LEÇONS DE CINEMA
DE 2004 A 2015

Leçon, nom féminin (latin lectio, -onis, lecture), enseignement donné en une séance par un professeur à une classe, à un élève, à un groupe d’élèves.
Les leçons de cinéma du Poitiers Film Festival sont, en ce sens, tout sauf des « leçons ».
Sur le plateau, un professionnel du cinéma nous éclaire à sa manière sur un processus de création, recrée une situation de travail, dévoile son univers… Après avoir parcouru les métiers qui concourent à la réalisation d’un film, le Poitiers Film Festival entame un nouveau cycle autour des genres, dont Pierre Salvadori a écrit le premier acte en 2014.

Pierre Schoeller, 2015
Pierre Salvadori, la comédie, 2014
Anne-Dominique Toussaint, Les Films des Tournelles et Nadav Lapid, la production, 2013
Samuel Doux et Hugues Namur (Mikros Image), les effets spéciaux, Le Horla, 2012
Ludovic Bource et Michel Hazanavicius, la musique de films, The Artist2011
Nicolas Saada et Grégoire Leprince-Ringuet, la direction d’acteurs, 2010. Ils ont tourné, en coproduction avec Les Films du Bélier, La Quarantième marche, d’après une scène des 39 marches d’Alfred Hitchcock, 2010. 
Voir La Quarantième Marche
Jean-Pierre Laforce, Bertrand Bonello et Nicolas Moreau, le mixage, 2009
Grégory Vincent et Olivier Chatron, le bruitage, 2009
Mathieu Amalric et Philippe di Folco, la mise en scène, Tournée, 2007
Radu Milhaileanu pour Va, vis et deviens, Philippe Faucon pour La Trahison, Benoît Jacquot, L’Intouchable, le scénario, 2006
Eric Gautier, directeur de la photographie (CœursLes Destinées sentimentalesClean) et Lucrecia Martel (La Niña Santa), le cadre et la lumière, 2005
Hervé de Luze, pour Le Pianiste de Roman Polanski, le montage, 2004